De / 17th novembre, 2014 / Non classé / Aucun Commentaires

Photo 11-11-2014 14 55 03Les grues cendrées sont passées hier au dessus de l’échalier, par milliers… Elles sont parties vers le sud et je ne les reverrai qu’au printemps. C’est toujours avec beaucoup d’émotion que je les voie traverser le ciel du Berry. Le V de leur formation en vol se forme et se transforme avec leur cancanement » nasal répété « ang ang »ou « ga ga ga ». Lors de leur passage migratoire, le cri est fort et aigu…Elles tournent autour des plans d’eau de Sologne et se concertent pour le ravitaillement avant de repartir au matin. Quel spectacle ! Et c’est le premier signe de l’hiver….

Les bottes pour l’hiver sont cirées et les vêtements d’été pliés et rangés pour l’année prochaine. C’est maintenant le temps des soupes et des plats en sauce longuement mijotés au coin de feu.

Coté Soupes, il y a de quoi faire avec l’aide du livre de mon amie Américaine Pat Solley auteure de « Soupsong », un recueil de recettes de soupes du monde entier avec une recherche approfondie de leur histoire.

Le jardin Bio a commencé la récolte des panais, du céleri rave, des topinambours, des betteraves, du potiron et des poireaux… Et pour six mois de soupes, car vous trouverez toujours de la soupe au menu, mon répertoire est bien établie depuis ces dix derniers hivers mais j’aime innover…

Coté plat en sauce d’hiver, je n’ai que l’embarras du choix… Rogan Josh, le curry d’agneau pour se réchauffer… La noix de joues de bœuf au jus, je la prépare avec de l’huile de sésame, de la sauce soja, vin blanc, l’anis étoilé, le gingembre et l’ail et des heures durant à petit feu elle va doucement devenir tendre et moelleuse. Un régal…La tête de veau, plat revendiqué par bien des régions de France, est naturellement souvent au menu avec sa sauce gribiche et une pomme de terre à l’eau.

Il est donc temps de venir à l’échalier, s’installer dans nos fauteuils confortables au coin du feu et ensuite se faire plaisir avec mes menus de saison.


Poster un Commentaire