De / 8th janvier, 2015 / Non classé / Aucun Commentaires

verrine noix de St Jacques butternut 2015Bonne Année ! Une recette à succès

Ça y est 2015 a commencé. Nous étions ouverts le Jour de Noël et le Jour de l’an et les deux jours, nous avons été complets, début d’année encourageante ! …

Je veux partager avec vous une des recette que j’ai utilisé pour le menu ainsi que l’historique de ce plat tout à fait intéressante et originale. La première fois que j’ai goûte à ce mélange de saveurs était à Canberra en Australie. J’étais invité à une conférence sur l’avenir de l’événementiel et nous avions eu un jour libre. J’ai profité de cet intermède pour visiter l’ancienne maison du Parlement qui est un bijou de l’architecture art-deco des années 1920. Le Musée de Canberra était aussi à l’ordre du jour. L’heure du déjeuner approchant, j’ai décidé de manger sur place au « café » du Musée. Et c’est dans cet endroit que j’ai découvert ce plat que j’ai reproduit plusieurs fois de mémoire.

Je me suis assise à une table extérieure sur une terrasse en bois, flottant sur un plan d’eau en face d’une « installation » pendant que je choisissais mon plat. L’ installation était un brouillard à couper au couteau qui se levait par intermittence activé par une machine derrière des joncs sur le plan d’eau. Je m’étais mise à rêvasser et imaginer qu’Indiana Jones allait apparaître sur son cheval poursuivi par une horde de méchants !

Laissant libre cours à mon imagination, je commande une soupe asiatique de potiron aux noix de St Jacques.

Je ne me doutais pas que j’allais commencer une histoire d’amour avec CE PLAT ! Le potiron était rôti et puis cuisiné dans du lait de noix de coco, il y avait du gingembre, de l’ail, de la sauce de poisson fermenté et de soja, de la coriandre fraiche… Et ces grosses noix de St Jacques juteuses qu’on trouve en Australie … J’ai essayé plusieurs fois de reproduire ce plat et je pense que j’y suis arrivée. Je ne me souviens plus du nom du chef, ni de la date mais à chaque fois que je refais ce plat, je suis de nouveau à Canberra !

Pour 4 personnes
Ingrédients :
Purée de 2 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de gingembre frais haché finement
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de sauce de poisson fermenté
1 oignon finement coupé
2 boites de lait de coco de 1 litre
De la coriandre fraîche
12 noix de St Jacques
Huile de sésame grillée
1 kg de potiron (butternut) rôti au four dans de l’huile de sésame

Méthode
1- Dans une casserole faites chauffer de l’huile de sésame grillée, ajouter l’oignon, l’ail et le gingembre. Ensuite le potiron rôti et la sauce soja et la sauce de poisson fermenté. Mijotez 20 minutes.
2- Quand la soupe est prête, passer au blender
3- Prendre une poêle et y mettre de l’huile de sésame, bien chauffer et ensuite quand de la fumée se dégage, jetez y les noix de St Jacques. Baissez la température du gaz et ensuite cuisiner doucement mais pas de trop pour que les noix de St Jacques ne perdent pas leur gout.
4- Dans un bol, mettez la soupe et ensuite placez les noix de St Jacques, arrosez d’un peu d’huile de sésame et saupoudrez de coriandre fraiche.

Sur la photo, j’ai mis un vert de poireaux frits car la coriandre fraiche n’est pas disponible en ce moment.
Régalez vous et encore tous mes vœux pour 2015… N’oubliez pas la soirée Pot Au Feu Bio le vendredi 16 Janvier 2015…. A bientôt !


Poster un Commentaire