Oct
13
A Partir De : 20 heures / Lieu: l'échalier à Fussy

La meilleure façon de déguster la cuisine Nordique est le smogesbord… Un buffet Suédois! Wikipedia nous en dit plus!

Le smörgåsbord (étymologie : « table de pain beurré », prononcé est un type de buffet scandinave, originaire de Suède, constitué de nombreuses sortes de poissons, tels que le hareng, le saumon et l’anguille. L’ensemble est accompagné de diverses salades (concombre, par exemple), de charcuteries typiquement scandinaves, d’œufs, d’oignons et de pain, ainsi que de multiples plats chauds et froids rassemblés sur une table1.

Le smörgåsbord, orthographié smorgasbord, se fit connaître internationalement à la Foire internationale de New York de 1939 lorsqu’il fut proposé au pavillon suédois par le « Restaurant des Trois Couronnes »2. C’est généralement un repas de fête durant lequel les invités peuvent se servir à leur guise des plats dressés d’une grande variété. Au restaurant, ce terme désigne une table de buffet dressée avec de nombreux petits plats que l’on peut choisir suivant son appétit et l’addition que l’on a payé.

Les origines du smörgåsborg remontent au XIVe siècle. C’était alors un plat pour les riches marchands et les nobles. Au XVIe siècle, en Suède et en Finlande, les membres de la haute société marchande suédoise dressaient des « tables de schnapps » (brännvinsbord), de petits buffets présentés sur une table secondaire proposant une variété de hors-d’œuvres servis avant un repas avant de s’installer à la table du dîner3. Le plus simple brännvinsbord est composé de pain, de beurre, de fromage, de hareng et de plusieurs types de liqueurs, mais du saumon fumé, des saucisses et des charcuteries froides sont aussi servies. Le brännvinsbord était servi en tant qu’apéritif pour rassembler les convives et manger debout avant le dîner ou le souper, souvent 2 à 5 heures avant le dîner, parfois avec les hommes et les femmes dans des pièces séparées4.

Au XVIIe siècle, le Smörgåsbord s’est répandu à travers les couches populaires de la société scandinave, alors que la nourriture sur la table secondaire passa sur la grande table principale4 et que le service commençait à proposer des plats chauds et froids. Le smörgåsbord était aussi servi à l’apéritif dans des hôtels et plus tard dans des gares ferroviaires, avant l’apparition des voitures-restaurants. Puis, il est progressivement apparu dans les restaurants, surtout à partir des années 1910. Durant les Jeux Olympiques de 1912, des restaurants de Stockholm cessèrent de servir le smörgåsbord comme apéritif et commencèrent à le servir comme plat principal.